Petit paradis

Nous décidons de quitter Singapour pour rejoindre l île Tioman, sur la côte est de la malaisie.
On décide d y aller par le moyen le moins cher : enchaînement de bus. Bien que ce soit un peu galère (on ratera le 1er bus de 5 min, puis le ferry de 15 minutes…).
Sur la route, on voit majoritairement des plantations de palmiers, qui dévastent la Malaisie (entre autre). On fait connaissance avec la cuisine malaise = épicée !!!
Bref, on se rend compte qu on arrive le week end du 1er mai et que tout est bien complet. . On a la chance de tomber sur Tin et Izan qui tiennent un établissement sur Juara beach (côté de l île apparemment plus tranquille ), qu on a décidé de rejoindre à pied à travers la jungle (économie de 12€ toujours appréciée). Ils nous accueilleront dans la chambre de leur fils car tout est complet, pas mal car c est pas cher et on a notre chambre à nous, donnant directement sur la plage.
Le coin est très calme, la mer belle et on alterne snorkeling et baignade dans une eau à presque 30 degrés : le paradis après la nz !! Il fait chaud (mais bien moins que sur le continent) et quelques orages permettent de rafraîchir l atmosphère.

La bas on rencontre 1 couple de français ayant visite l Asie les 4 derniers mois et une canadienne ayant fait la même chose. On passer nos 5 jours sur l île avec eux 🙂
La jungle abrite des varans, parfois bien gros !!! Et aussi des singes que l on voit se balader.
Malheureusement, pour le weekend arrivent 30 malais en tentes + 40 couch surfeur en tentes aussi, ça rendra les choses un peu plus animées, mais toujours 1000 fois plus désert que la côte d azur ^^

Nous décidons de quitter cette île pour rejoindre les ils Perhentian au nord est, apparemment super pour le snorkeling. Nous partons avec la canadienne et normalement le couple de français nous rejoindra le lendemain.
Tout ça pour remonter sur bangkok pour notre vol prévu le 21 mai 🙂

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Singapour nous voilà

image

Singapour by night

image

Après une première nuit dans un hôtel cher (l immobilier à singapoir est très cjer) on s est décidé à diminuer les coûts = hôtel capsule 🙂 ( derrière chaque rideau un lit)

Aujourd hui départ pour la malaisie 🙂

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Retour materiel

keen arroyo : 8/10

tj en vie apres 1400km (meme si  c est la fin), bon j ai brule la semelle en les faisant secher trop pres du feu de bois ca n aide pas.

plus serieusement bonne chassure, rigoureuse meme en terrain difficile, duree de vie ok (sAuf semelle de proprete et lacet),adherence moyenne sur rocher humide mais quel plaisir de marcher pied nus !!!

image

paraboot : 10/10

elles ont pris cher !! et elles sont toujours la aussi neuve que au premier jour !!!! la qualite reste, le prix s oublie comme on dit

tarp x tarp arklight : 9/10 mais pas la meilleure idee pour la nouvelle zelande : sandflies, vent fort et tournant , tarp ne se ferme pas mais sinon tj nickel

tarptent double rainbow : 9/10 pas la plus legere 1.1kg mais prix tres raisonnable <200dollars, bel espace interieur, bonne tenue au vent, autoportante au besoin, facile a monter, attention a la condensation (tente mono parroie = bien chosir son emplacement)pas concue paour rester ouverte la nuit (contrairement au tarp) = la quadrature de cercle

habit icebreaker :

arnaud 6/10 confortable seche vite pas d odeurs mais trop fragile (trous surtout pour les fines epaisseurs)

tattiana 8/10 malgre tout bonne tenue dans le temps

veste coupe vent houdini : 10/10 portee tous les jours, legere, la decouverte de ce trail pour moi

veste imper montane minimus : 8/10 encore tres deperlante car portee seulement quand vraiment necessaire, prend un peu l eau par le zip, un peu trop klegerement accesoireise a mon gout, pas sur de la duree de vie

veste goretex northface tatti : 5/10 plus deparlante prend l eau apres quelques heures sous la pluie ….

sac de couchage vallandre swing 700 : 6/10 bon basique, rustique mais tres (trop) lourd, perte de plumes

quilt cumulus 350 : 9/10 bon produit mais assez technique (attache sur le matelas, cuin eleve, gestion des vetements a  linterieur etc), a combiner absolument avec un sursac pour les condiions humides. permet de dormir au meme temperatures que le vallendre avec un poid de moitie inferieur !!!

sac a dos gossamer gear gorilla : 9/10 confortable si <14kg, bien accesoirise, fonctionnel, solide pourrait etre un poil plus leger

sac a dos kinpu san 40litres : 9/10 confortsble <9kg, poche bouteille un peu petite, beau disign et fonctionnel

packliner zpack cuben : 10/10 evite de se trimballer plein de sac etanches, pratique pour sac sans armature, accelere le chargement, etanche, reparable au duct tape

fujifilm xp etanche: 10/10 parfait pour ce genre de voyages, on n hesite jamais a le sortir, costaud, le wifi permert de sauvegarder les photos direct sur le telephone et surtout belles photos

soutien gorge aubade :10/10 nickel apres 5.5mois de portage, baignade dans la mer etc

short outlier : 10/10 nickel et porte tous les jours !!!!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

quelques statistiques

ci dessous un petit tableau avec nos statistiques :

nombre de jours moyenne tout compris nombre de jours marches moyenne jours marches nombre de jours de pause tente hut
ile nord 64 18.5 48 24.6 16 29 6
ile sud 72 19.1 58 23.6 14 21 26
stewart island 9 13.8 9 13.8 0 0 9
total 145 18.46 115 23.28 30 50 41

partie prefere du trail : entre palmerston north et boyle village => soit plus de 1 mois de marche

partie la plus horrible :

raetae forest ile du nord => de la boue jusqu au bassin etr des heures et des heures sans en voir la fin

avant arthur pass => du vent glacial, de la pluie, des rivieres en crue intraversables, 2 batons casses etc

quelques autres statistiques :

-nombre d enguelades : pas beaucoup (on s aime tj)

-nombre de chute de tatti : beaucoup 3523.5 (elle a pose que 1 fesse une fois)

-nombre de chute de arnaud : peu mais une GROSSE sur stewart island (incluant un salto avant)

-nombre de blagues de merde :

arnaud : aucune que des bonnes blagues

tatti : je prefere ne pas compter

– nombre de chansons sur la route : beaucoup dont une majorite chantees fausse et sans connaitre les parole (d ou le temps pluvieux de NZ)

– nombre d ampoules

tatti difficile a compter car impossible a distinguer les une des autres (trucs chelou)

arnaud : 0 merci les paraboot puis les sandales keen

– nombre de douche : trop peu (max 14 jours) mais heuresement quelques baignades dans les rivieres

– centimetre de barbe arnaud 6

– centimetre de barbe tatti 0 (ouf)

– mot les plus recurrents dans les trail notes : slippery (glissant), steep (raide), muddy (boueu) etc

…….

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La der des ders : Stewart Island

Histoire de ne pas passer de journées à 30 km par jour à 0 km par jour, on décide de partir pour stewart island, l île tout au sud de la nz. Cette île est connu pour tout ce que l on déteste : bush, pluie et beaucoup de boue. On décide d y aller quand même car on peut y voir des kiwis (le fameux oiseau de nz que personne ne voit jamais), qu on peut pêcher et que tout le monde nous dit que c est magnifique.
On prend le 1er ferry du matin et décidons d aller jusqu a la 2nde hut. Le début est une « great walk » donc le chemin  est très (trop?)bien entretenu et on est agréablement surpris par le peu de boue entre la hut great walk et la hut ou on dort. Bungaree hut est au bord de la plage, la vue est magnifique et la hut est belle.

image

Bungaree hut

On y trouve Rory, qui a terminé le TA un peu avant nous et qui part pour le PCT, et une finoise, Taru,  avec qui on passera les 9 prochains jours. Il pleut donc on décidera de ne pas pêcher aujourd hui.

Le lendemain, on part pour New Christmas hut. Le chemin est toujours correct, bien qu on marche encore sous une bruine.. On est content d arriver dans une hut et d allumer le poêle. Toujours au bord de la mer avec une vue magnifique, on ne regrette pas d être venus malgré le temps.

La track pour aller jusqu a Yankee river hut est terriblement boueuse et on avance lentement..

image

Oui oui c est bien le chemin

On commence à hésiter à faire demi tour : la pluie c est pénible alors ajouté à la boue… a un moment, on entend des bruits dans les Fougères, on s arrêté et que voit on ? Un gros poulet sans elle qui traverse le chemin : aucun doute c est un kiwi !!! C est gros et ça a l air pataud, mais quand j ouvre le scratch de l appareil photo,  il s effraie et on voit à quel point ils peuvent être rapides !!! Notre 1er kiwi aura embelli notre journée. Arrives à la hut, il y a 4 chasseurs… ils ont choppe une biche le matin  même.

image

MIAM mais on n y goûtera pas..

Ils sont un peu spéciaux et peu respectueux (musique, ils prennent toute la place, se moque de nous.. bref). Le temps s éclaircit donc on décide d aller pêcher. Sans trop y croire, Arnaud lance la ligne (on ne s étendra pas sur le 1er lancer qui est un échec total, car il lance la ligne sur les rochers derrière nous et non pas dans l eau. .)  et en 5 secondes ça mord : on croit que l hameçon s est accroché dans les algues mais non c est bien un poisson !!! Trop contents, même si on galère à le tuer et à enlever l hameçon. On refait une tentative et pareil ça mord !!!! Au 4 ème on décide de s arrêter car ça fait déjà beaucoup de poissons à manger ^^

image

1er poisson !!!

image

Mon poisson était le plus gros !!

On les cuisinera le soir et on se régalera 🙂
Le soir,  on se pose sur la plage pour profiter de la vue et en espérant voir des aurores australes, mais trop de nuages..
Après une marche appréciable dans un bush moins dense et moins boueux, on arrive à la hut suivante ou on retrouve 2 connaissance : 1 allemand rencontré avant Te Anau (très looke pour passer des journées dans la nature) et Lukas, arrive 4 ème à la course Mautatapau! ! Trop de sandflies et mauvais spot de pêche, pas de poisson pour ce soir mais la hut surplombe la mer donc c est toujours aussi magnifique.
Les jours suivants s alternent entre bons chemins et chemins horriblement boueux et raides.  Les huts sont sympa mais plus au bord de la mer donc pas de pêche. On passe toujours nos aprem à jouer aux cartes ou à lire. On voit de nouveau des kiwis !!!
Arnaud s amuse a jurer en finois depuis qu il a entendu Taru jurer, on rigole bien ^^
image

image

Apres big hell fire hut, on marche sur une crête ou on a une vue magnifique sur la mer et la forêt puis une marche sur la plage qui doit se faire à marée basse.. Malheureusement c est la marée haute. On sera seulement embêtés par le passage d un petit cap, ou on se fera bien  trempés par une vague. On arrive à Mason bay hut connue pour son kiwi spotting. 5 personnes arrivent le soir, ils se sont fait déposés en avion sur la plage (les flemmards) : 3 anglais qui boivent de l alcool en cachette et 2 frères qui repartent en taxi boat le lendemain.
Le lendemain c est une petite journée qui nous mène à Freshwater hut, beaucoup plus petite que les autres. Dommage car on sera 14 le soir (la hut à 16lit).. Cela nous fera dormir, Arnaud et moi, sous la « veranda » de la hut car trop chaud et trop de ronflements. On a un peu peur pour le lendemain car on souhaite prendre le ferry (c est pâques et apparemment plus d hôtel de libres sur l île,  on n avait pas réalisé) pour une journée annoncées à 11h (ce qui équivaut pour nous a moins de 8 h de marche). Mais 2 filles arrivent tard le soir et ont mis 11h depuis la hut précédente (à laquelle on doit rajouter 3 jusqu au ferry). On commence tous  à flipper dans la hut et 3 kiwis décident de se lever à 6h le lendemain et de commencer à marcher de nuit. Étant réveillés par eux on fait la même chose et on décollé à 7h ! Pas facile de marcher de nuit avec 1 lampe frontale pour 2… Ça nous permet quand même d avoir la vue sur les couleurs du ciel au lever de soleil, vraiment magnifique. Au final, on mettra 4h30 jusqu a la hut et on pourra prendre le ferry d avant…

On se pose au camping d invercagill pour être au calme et rechercher un helpx (travail contre nourriture et logement) pour les jours suivants.
Des le lendemain  on va chez Debbie et Graham pour traire des vaches et nourrir les veaux pour la semaine. Ils sont très sympa et on est contents de se poser au même endroit pour une semaine. En plus, il y a un jacuzzi pour les soirs après le travail 😉
Notre nouveau quotidien : le matin traite des vaches (c est drôle d être au milieu d elles pour les nourrir, elles sont bien sympas et on voit que certaines essaient de tricher pour manger 2 fois plus ^^) puis nourriture des veaux et pareil en fin d après midi. On a donc la journée pour nous 🙂

image

Nouveaux fermiers

image

Notre amie la vache

image

Les veaux

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Winter is coming

On profite donc de notre jour de pause à te anau pour faire les touristes 🙂
On se réserve un tour en bus puis bateau pour aller voir les milford sound = le plus touristique de nouvelle Zélande.
Au final on sera bien content de se poser et de faire ce que on nous dit :
« Regardez la, faite cette photo, marchez la bas … » 🙂
Même si on trouve que le bus ça va un peu vite ^^

image

Milford sound

Le lendemain départ pour notre dernière étape de 8 jours avec un ravitaillement au bout de 6 jours à riverton. Le programme est ambitieux avec que des journées à 30 35 km mais l hiver arrive doucement et sûrement et on a envie de finir.

La première journée est sympa mais on a toujours les pieds humides en marchant des km sur de la mousse gorgée d eau. C est assez particulier et surtout piègeux avec de temps en temps des trous cachés au milieu des tussocks.

Le lendemain le temps se dégrade franchement = le pieds mouillés et froid. Ça nous force a raccourcir notre journée pour dormir en hut plutôt que en camping. On essaie en vain de se réchauffer mais les cheminées des huts sont inutile = en tôle et construite à l extérieur de la hut = on chauffe l extérieur plutôt que l intérieur…. En essayant de sécher mes sandales je les
mets trop près du feu. Avec la chaleur je cramé un bout de semelle. Déjà qu elle étaient en mauvais état il va vraiment falloir les changer….

image

Tatti se rechauffe

Le lendemain le temps est aux showers (pluie soudaine et violente). On passe notre dernièr vrai sommet. Il a neigé pendant la nuit… notre programme incluait 2 nuit consécutives en camping = gestion de l humidité délicate. Pour éviter ça on se prend une nuit chez des habitants qui louent des lits pour les ta. La bas on retrouve le père et la fille du Colorado que on suit depuis 3 jours. Ils ont eu trop froid et ont demandé au gars de venir les chercher.
C est vraiment cool de dormir dans un lit sous une grosse couette bien épaisse et chaude.

Départ tôt pour un journée à travers farmland, route et rain forest. Le southland nous fait vraiment penser au northland. Même type de track, même forêts, même gens : la boucle est bouclée ^^
Le soir on finit par un portion de route qui n en finit pas de monter sans une forêt. Pas de coins ou camper. Des possums mort dépêces partout (hum) faut dire que a 150 dollars le kg de fourrure ça vaut le coup.
On finit épuisé par dormir sur le car park juste avant la forêt tout est détrempe. Heuresement un de nos prédécesseur à faut un tapis de Fougères bien utile 🙂

Malgré le froid et la tente qui a gelé on dort bien. Surtout que en se collants on partage un peu se chaleur avec tatti. L étape de jour sera encore à faire les pieds mouillés et gelés (même nos chaussette sence être étanche n y peuvent rien) dans une rain forest puis sur de la mousse qui pousse sur des marais. On passe Martin’s hut la dernière hut. On laisse un petit mots pour les prochains et on repart sur l étape d après trouver un coin ou camper.
La la bonne surprise de l étape on s attendait à une track pourrie et au final le chemin est bien trace dans le forêt et c est facile et sympa à marcher.
Vu que par contre on ne trouve pas d emplacement on campe au milieu de la track.

image

Pas de meilleur spot ce jour la

Cette fois on a eu froid la nuit le sol jamais réchauffé de la forêt est trop froid pour nos tapid de sol qui n isolent plus suffisamment.
On finit la journée sous la beau temps et on retrouve la mer et les gens sympa (on nous offre des oeufs, on discute )
Ça nous fait un grand bien. On marche aussi quelques km au rythme des dauphins qui longent la plage 🙂
On dort à riverton dans un hôtel un peu pourri et pas bien déclaré (derrière un bar) mais c est le moins cher de la ville et on est tout seul !!

Le lendemain on prévoit de partir très tot pour éviter la pluie prévue à partir de midi … mais les meteorologist nz se sont encore plantes et après un lève de soleil magnifique on marchera toute la journée 33 km sous la pluie … (encore les pieds mouillés ..).
On arrive à invercargill et on se prend une chambre avant notre dernière journée.

image

Le lever de soleil

Dernière journée 11 km de chemin pas trop mal m, 15,5km de route nationale horrible et heuresement 7,5km magnifiques autour du cap de Bluff !!!! Et c est finit on a du mal à réaliser surtout que on part demain pour 10 j su stewart island donc la randonner n est pas finie 🙂

Mais on y va cool avec 12 km de moyenne par jour, des bouquins et de quoi pêcher les nombreux poissons de ces eaux 🙂

A dans 10 jours donc

À venir quelques statistiques de notre trail et une review précise de note matériel 😉

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

We did it !!!!!!

image

Après 133 jours et plus de 2600 km parcourus, on peut le dire : on a traversé la nouvelle zelande à pied !!!!!

Publié dans Uncategorized | 6 commentaires